Vitamine D et allaitement

Vitamine D et allaitement

Santé Canada recommande de donner 400 UI par jour de vitamine D aux enfants allaités. Mais pourquoi donc? Le lait maternel n’est-il pas supposé contenir tout ce dont bébé a besoin?

Contenu en vitamine D du lait maternel

Le lait maternel ne contient pas ou très peu de vitamine D. Quelques recherches montrent que le lait maternel peut contenir de la vitamine D, mais seulement si maman en a suffisamment à donner. Si, comme beaucoup des gens, maman a un taux de vitamine D trop faible, alors son lait n’en contient pas.

Une étude danoise montre que la concentration en vitamine D du lait maternel est reliée à la concentration dans le sang de la mère.1 La teneur en vitamine D du lait varie aussi durant la tétée, étant plus concentrée en fin de tétée qu’au début.1

Dans leur conclusion, les auteurs de cette étude notent que les bébés reçoivent moins de 20% de la dose recommandée via l’allaitement.

Supplémenter durant la grossesse

Dans une étude néo-zélandaise, on a donné un supplément de vitamine D à des femmes enceintes, tous les jours de la 27e semaine à la fin de la grossesse (1000 UI, 2000 UI, ou un placébo). Les chercheurs ont mesuré le taux de vitamine D dans le lait maternel à 2 semaines et à 2 mois.

Concentration moyenne de vitamine D dans le lait à 2 semaines:

  • Placébo: 52 UI/L (Intervalle de confiance 95%: 12 à 217 IU/L)
  • 1000 UI/jr: 51 UI/L (IC 95%: 17, 151 UI/L)
  • 2000 UI/jr: 74 UI/L (IC 95%: 25, 221 UI/L)

Concentration moyenne à 2 mois:

  • Placébo: 45 UI/L (IC 95%: 16, 124 UI/L)
  • 1000 UI/jr: 43 UI/L (IC 95%: 18, 103 UI/L)
  • 2000 UI/jr: 58 UI/L (IC 95%: 15, 224 UI/L)

On constate que la prise de 1000 UI de vitamine D n’a pas plus d’effet que le placébo sur la concentration. Un supplément de 2000 UI par jour durant la grossesse améliore la concentration de vitamine D du lait. Finalement, cette étude nous apprend aussi que l’effet d’un supplément ne perdure pas après son arrêt.  6 semaines plus tard (à 2 mois), l’écart s’est grandement réduit. 2

Supplémenter durant l’allaitement

Une autre étude néo-zélandaise a utilisé des doses de vitamine D plus significatives, soit 50 000 UI par mois et 100 000 UI par mois (correspondant à 1666 UI/jr et 3333 UI/jr respectivement). Les suppléments ont été donnés aux mères durant 16 semaines à partir de la 4e semaine postpartum. Ici, les chercheurs ont mesuré le taux sanguin des nourrissons plutôt que la concentration dans le lait maternel. Après avoir ajusté les résultats pour tenir compte du teint de la peau, de la saison et des autres facteurs qui peuvent affecter le taux sanguin de vitamine D, les chercheurs ont constaté que l’augmentation du taux sanguin due à la dose mensuelle de 100 000 UI a été de 19,1 nmol/L par rapport au placébo (IC 95%: 2,5, 35,6 nmol/L; p = 0,025).3

Est-ce suffisant?

Pour que maman puisse donner un tant soit peu de vitamine D à son nourrisson, elle doit avoir un taux sanguin suffisamment élevé durant la grossesse et l’allaitement. Les études mentionnées plus haut montrent que des suppléments variant entre 2000 et 3333 UI par jour (pour maman) sont nécessaires pour avoir un impact sur bébé.

Il serait intéressant d’avoir des études chez des mères ayant des taux sanguins de vitamine D optimaux (125 à 150 nmol/l) durant l’allaitement et de voir l’impact sur les bébés. Mais d’ici là, les données disponibles ne permettent pas de supposer que le lait maternel contient suffisamment de vitamine D pour la santé de bébé.

Comme les bienfaits de la vitamine D sont nombreux et que ces suppléments sont très sécuritaires (et très abordables), pourquoi ne pas en donner à tous?

Pour en savoir plus:

Références:

  1. við Streym S, Højskov CS, Møller UK, Heickendorff L, Vestergaard P, Mosekilde L, Rejnmark L. Vitamin D content in human breast milk: a 9-mo follow-up study. Am J Clin Nutr. 2016 Jan;103(1):107-14. doi: 10.3945/ajcn.115.115105. PubMed PMID: 26675779. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26675779
  2. Wall CR, Stewart AW, Camargo CA Jr, Scragg R, Mitchell EA, Ekeroma A, Crane J, Milne T, Rowden J, Horst R, Grant CC. Vitamin D activity of breast milk in women randomly assigned to vitamin D3 supplementation during pregnancy. Am J Clin Nutr. 2016 Feb;103(2):382-8. doi: 10.3945/ajcn.115.114603. PubMed PMID: 26702121. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26702121
  3. Wheeler BJ, Taylor BJ, Herbison P, Haszard JJ, Mikhail A, Jones S, Harper MJ, Houghton LA. High-Dose Monthly Maternal Cholecalciferol Supplementation during Breastfeeding Affects Maternal and Infant Vitamin D Status at 5 Months Postpartum: A Randomized Controlled Trial. J Nutr. 2016 Aug 24. pii: jn236679. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 27558577. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27558577