Formation Développer l'expertise en produits de santé naturels

Qui étudie à l’Académie de l’Apothicaire?

Les professionnels de la santé qui suivent les formations de l’Académie de l’Apothicaire proviennent de différents horizons. Ils partagent cependant un désir commun: aider leurs patients, en tenant compte des valeurs et attentes de chacun. Quoi de plus frustrant que de ne pas avoir d’outil efficace pour soulager la souffrance d’un patient?

Cette frustration en a même amené quelques-uns à remettre en question leur choix de carrière, leur rôle de professionnels de la santé.

Nos étudiants ont l’esprit ouvert et sont curieux. Lorsqu’ils sont confrontés à un problème de santé pour lequel ils n’ont pas de solution, ils cherchent. Ils cherchent une autre façon de voir la santé et la maladie. Ils essaient de trouver des réponses.

Nos étudiants sont pharmaciens, infirmières, nutritionnistes, naturopathes, kinésiologues, chiropraticiens, dentistes, etc. Durant les formations, les interactions entre les participants sont généreuses. Les différents points de vue sont complémentaires et se nourrissent l’un l’autre. La synergie et l’interdisciplinarité qui se créent dans ces échanges perdurent et enrichissent la pratique de chacun.

Qu’est-ce qu’ils pensent de nos formations?

Quoi de plus éloquent que la réflexion d’un finissant suite à son expérience à l’Académie de l’Apothicaire :

« La dernière parution de L’INTERACTION de l’OPQ mentionne que 73 % des Canadiens utilisent sur une base régulière des PSN. On peut se demander s’ils reçoivent, que ce soit d’un pharmacien ou de quelqu’un d’autre, l’information adéquate sur les produits qu’ils consomment.

Par conséquent, je considère comme primordial que tout pharmacien qui se respecte s’assure d’acquérir des compétences minimales pour conseiller adéquatement ses patients. C’est justement ce que votre formation permet de faire. Pour moi, votre formation devait être un « MUST » pour tous les pharmaciens du Québec …et d’ailleurs!

Si on ajoute le fait que lorsque nous les recommandons adéquatement, l’expérience pratique avec ces PSN donne régulièrement des résultats surprenants, il n’y a qu’un pas pour dire que, combiné aux autres facteurs de santé bien connus et acceptés (alimentation, exercice, environnement, etc.), le PSN ne devrait-il pas être au minimum considéré sérieusement comme la première alternative avant de penser aux produits pharmacologiques conventionnel que nous distribuons allègrement?

C’est un pensez-y bien!

Désormais, mon premier réflexe est de voir si mon patient pourrait tirer un bénéfice à utiliser un produit moins « chimique ». Et en général, dans ma récente pratique, cela semble souvent donner de très bons résultats… sans les effets secondaires des médicaments conventionnels.

En fait, je me sens maintenant plus compétent pour m’assurer que ces produits, lorsque je les conseillerai, seront utilisés de la manière la plus appropriée, tout en m’assurant qu’ils ne représentent pas un risque pour mon patient.

C’est pour moi une formidable prise de conscience dont vous êtes responsables, et pour laquelle je vous remercie du fond du coeur. Je suis convaincu que la vie de plusieurs patients en sera améliorée, qu’ils vivront mieux, plus longtemps, et surtout en meilleure santé.

Et c’est la grâce que je nous souhaite à tous, et au plaisir de vous retrouver prochainement.»  André

Pour plus de détails sur nos formations en salle, consultez  http://catalogue.apothicaire.ca/fr/catalog/formation-continue-en-salle

Pour des détails sur nos formations en ligne, consultez  http://catalogue.apothicaire.ca/fr/catalog/formation-continue